Naturellement dynamique!

Blogue

Des Chenaux au bout des doigts

« Les yeux fermés, la bouche vide, le nez et les oreilles bouchés. Il ne me restait plus qu’à toucher pour vivre l’expérience. On me demandait d’avancer à tâtons en “écoutant mes pieds et mes mains”. Plus facile à dire qu’à faire, remplacer un sens par un autre ! Mais je persévérais, je voulais absolument réussir. Je sentais les branches sèches craquer sous mes pas, j’agrippais celles encore vertes des arbres qui longeaient le sentier. Mes pieds bien ancrés me révélaient la forte dénivellation du terrain. Enfin, j’achevais, mes mains touchant maintenant la rampe rassurante qui allait guider clairement la fin de mon parcours. J’avais réussi, un sentier à l’aveugle ne sollicitant que mes pieds et mes mains ! J’étais ô combien soulagée de retrouver mes autres sens: admirer la vue, profiter du calme de la forêt et en humer les notes subtiles… »

Vous permettez-vous de toucher les textures des endroits que vous visitez? Ce n’est peut-être pas votre premier réflexe, mais comme pour tous les autres sens, il est intéressant de s’y attarder. Pensez à un séjour en camping, et additionnez les sensations tactiles que vous pouvez y vivre: la chaleur de votre feu de camp, le collant de vos guimauves, la douceur de vos couvertures lorsque vous vous y glissez, et le froid sur le bout de votre nez le matin venu. N’est-ce pas une panoplie de sensations réconfortantes qui évoquent bien des choses en vous? Et c’est uniquement votre sens du toucher qui vous les procure! Imaginez avec tout le reste…

Toutes les surfaces de votre corps y participent. Même à l’interne ! Les parois de votre bouche touchent les aliments. Quelle déception de croquer dans un sucre à la crème granuleux, mais quel soulagement de boire un verre de lait qui se révèle bien fluide alors que la date de péremption avancée nous faisait craindre une texture grumeleuse. À chaque plat sa texture, source de plaisir pour certains, ou de dégoût pour d’autres. Que ce soit humide, ferme, friable, juteux, rugueux, élastique, chaud, froid, alouette !, ce que vous mettez dans votre bouche n’est pas seulement goûté et détecté par votre odorat et votre goût: la sensation tactile que vous éprouvez y est pour beaucoup dans votre expérience
gastronomique.

Bien que pouvant faire cavalier seul, le toucher est un sens qui complète bien tous les autres. Par exemple, combiné au goût et à l’odorat, il ajoute de la complexité à votre appréciation d’un met. Nommer ses sensations en même temps que celles provenant des autres sens enrichit une expérience, qu’elle soit d’aventure, culturelle ou gastronomique!

Dans la MRC des Chenaux,
– vous palperez de vos pieds une nature diversifiée;
– vous effleurerez de vos doigts notre fascinant patrimoine bâti et notre abondant
talent artistique;
– vous sonderez de votre bouche notre terroir gourmand !

Nature diversifiée:
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/plein-air/

Fascinant patrimoine bâti et abondant talent artistique:
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/culturelle-et-artistique/

Terroir gourmand:
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/agrotourisme-et-terroir/
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/restauration/

Pour prendre le temps d’exploiter votre côté touche-à-tout:
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/hebergement/

Auteur : Émilie Roy-Element, Académie des Ripailleurs

Partager à vos amis!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Autres articles du blogue

Atelier-galerie Céline Tanguay

Ferme du Tarieu – Brasserie et distillerie

Des Chenaux en odorama

Rechercher un attrait, activité, événement, service…