Naturellement dynamique!

Blogue

Des Chenaux plein la vue

«Je ne voyais plus les couleurs d’automne éclatantes. Elles s’étaient éteintes avec le coucher du soleil. C’était maintenant le contraste de la silhouette des arbres, devenue noire sur le ciel encore un peu orangé, qui attirait mon attention, celle de mes yeux. Aucun autre sens n’était mis à contribution. Je ne pouvais pas toucher l’horizon contrastée, je n’avais pu humer le coucher du soleil, ni entendre ce dernier plonger dans l’eau. Encore moins goûter la nuit qui prenait place. Je ne pouvais que regarder ce spectacle magnifique. Ma contemplation dura ainsi quelques minutes, jusqu’à la toute dernière lueur qui disparu enfin. C’était satisfaisant, j’en avais eu plein les yeux et pour une fois, je n’avais rien manqué du coucher de soleil, superbe et apaisant. J’avais déjà hâte au matin. Je me jurais de ne pas
manquer le spectacle inverse. Le retour de la lumière, courant sur l’eau et se faufilant à travers les arbres, éveillant ainsi la nature, pour une autre journée, encore.»

Appréciez-vous parfois par les yeux ? Devant le prochain paysage qui vous en mettra plein la vue, faites l’exercice. Vous remarquerez à quel point, en mode contemplation, votre vision fait cavalier seul mais vous comble d’émotions. Sans toucher, sans goûter, sans entendre et sans humer, votre regard seul suffira à vous faire vivre des émotions fortes. Bien sûr, parfois, il vous arrivera d’admirer un panorama d’automne en y associant l’odeur des feuilles mortes, ou bien d’observer le cours de l’eau d’une rivière en écoutant son doux clapotis. Toutefois, une vue exclusivement appréciée par les yeux nourrira amplement votre sensothèque.

Mais que voit-on exactement ? En observant ce qui vous entoure, amusez-vous à en qualifier les couleurs, les dimensions, les formes ou l’apparence. Les deux premières catégories marquent facilement les esprits: des couleurs vives, des dimensions démesurées, sont évidentes. N’empêche que les formes et l’apparence, réconfortantes lorsque rondes et lisses pour certains, ou impressionnantes lorsque plus angulées et opaques pour d’autres, sont également des éléments qui contribuent à bâtir vos émotions lorsque vous êtes en pleine séance d’observation. Que dire de l’immensité d’un panorama d’automne éclairé par un soleil brillant, où les arbres colorés se détachent les uns des autres dans toute leur rondeur ? Ou d’un point de vue agricole en hiver, où la neige lumineuse et satinée s’étend à l’infini, d’un champ rectangulaire à l’autre, régulièrement?

Dans la MRC des Chenaux,
– vous observerez dans chacun de nos villages un patrimoine riche, bien conservé et
respecté des gens qui l’habitent;
– vous découvrirez à travers les droits ou sinueux rangs de campagne de magnifiques
espaces naturels constitués de terres, de bois et d’eau;
– et bien sûr, vous admirerez les plats gourmands que l’on vous servira, fièrement
garnis de produits d’ici.

De quelle vue à couper le souffle êtes-vous à la recherche ? Quel angle d’observation vous
donne le plus envie de découvrir notre territoire ?

Patrimoine:
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/culturelle-et-artistique/

Espaces naturels:
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/plein-air/

Plats gourmands:
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/restauration/
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/agrotourisme-et-terroir/

Pour prendre le temps de tout voir:
https://tourismedeschenaux.ca/secteur/hebergement/

Auteur : Émilie Roy-Element, Académie des Ripailleurs

 

 

Partager à vos amis!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Autres articles du blogue

Atelier-galerie Céline Tanguay

Des Chenaux au bout des doigts

Simon de l’Atlantique

Rechercher un attrait, activité, événement, service…